• Stéphane

Gemmo et MTC*



La gemmothérapie est une voie privilégiée pour reconnecter les traditions occidentales de plantes aux principes médicinaux d'Orient. Et même au delà, il est possible d'imaginer des ponts entre une approche biologique et une approche énergétique de la santé et des remèdes.

En effet, nous connaissons déjà les orientations occidentales de la santé et des remèdes, avec un penchant vers le mesurable, l'analysable, le "scientifiquement observable" et toute la chimie du vivant qui en découle.

Mais si nous regardons du coté de l'Est, il y a toute une approche vibratoire et énergétique de la santé et de ses remèdes. Que ce soient les traditions médicinales chinoises, ayurvédiques, mongoles, etc., ou des approches plus récentes avec la médecine vibratoire russe, la vision de la maladie et de la santé est très différente de celle prônée par le courant médical occidental.

Si ces deux approches sont souvent opposées, nous sommes peut être à une époque où elles ont à se rapprocher. Les nombreuses formations qui existent en Europe sur l'ayurveda, le yoga, la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), le Qi gong, le shiatsu... indiquent que ces principes se généralisent et apportent une autre vision de la santé et de la maladie.

Cependant, concernant les remèdes, des travaux sont encore à effectuer. Surtout par manque d'informations. La gemmothérapie peut aider à créer des "ponts" entre ces deux visions.

Il est couramment mentionné qu'en MTC, l'action sur les points d'acupuncture vise à harmoniser les énergies, à travers plusieurs possibilités:

- Mobiliser l'Energie d'une sphère organique saine pour venir en aide à une autre

- Disperser l'Energie présente dans une sphère si elle s'y trouve en excès

- Tonifier et raviver l'apport d'Energie et de Sang dans une sphère où il y a carence.

Il y a des liens avec la lecture que propose la gemmothérapie.

Par exemple, en phytothérapie, nous entendons souvent évoquer que le romarin ou le desmodium sont des plantes favorables au foie.

Or il n'y a aucune indication concernant les actions de ces plantes selon la qualité du foie (foie en vide ou en excès d'énergie par exemple).

Ainsi, la gemmothérapie, en indiquant que tel ou tel bourgeon a une activité drainante ou tonifiante (régénérante) aide à affiner notre vision des remèdes de plantes.

Par exemple, si nous reprenons l'exemple du foie:

> le macérat de genévrier a une action drainante, surtout sur les "encrassements" liés à une pollution extérieure (médicamenteuse, alimentaire, poisons divers...)

> le macérat d'érable champêtre a une action drainante

> le macérat de romarin a une action tonifiante et régénérante

etc.


Un autre pont qui existe entre gemmothérapie et MTC est cette relation à priori incompréhensible entre différentes actions.

Par exemple, le macérat de noisetier agit sur les poumons et sur le foie. A priori, pas de relation entre ces deux sphères.

Et pourtant , si nous regardons du coté de la MTC, le noisetier agit sur deux sphères énergétiques en lien:

> Il régénère et rééquilibre les poumons (organes), et rééquilibre les poumons (énergie). Le poumon est apparenté à l'énergie "métal".

> Il réequilibre et régénère en douceur le foie (organe) et son énergie apparentée "bois".

En "énergétique" chinoise, les principes des cycles d'engendrement et de contrôle indiquent: "le métal contrôle le bois".

En fait, si l'énergie du poumon est fortement sollicitée, déséquilibrée, elle vient "trancher le bois", elle apporte un déséquilibre au foie. Le macérat de noisetier, en agissant sur l'équilibre du poumon, amène une relation plus équilibrée et sereine entre le lien énergétique poumon/foie. L'énergie circule mieux. Le foie s'en trouve mieux. Sur le foie, le noisetier a donc un double effet:

> soutien direct en douceur sur l'organe foie

> équilibre la relation avec l'énergie du poumon


Finalement, les traditions médicinales orientales apportent aussi une vision de l'humain au sein de son environnement. Pour tendre vers une harmonie intérieure et une harmonie vibratoire (relationnelle) avec ce qui l'entoure. Dans le cadre de cette harmonie, il y a la relation à la nature, aux cycles des saisons... et le recours aux plantes médicinales locales.

La gemmothérapie, à travers sa facilité de cueillette, de préparation, et d'utilisation, est une voie privilégiée pour revenir aux remèdes locaux. Préparer des remèdes qui voyagent peu, qui sont utilisés par des personnes qui ont autour d'elles ces mêmes plantes, favorise un lien sensible, vibratoire. Lorsque je me promène en forêt, ce macérat de noisetier que je prends depuis quelques semaines, qui apporte de l'information "noisetier" en moi, dans mon corps, dans les cellules, comment cela vibre-t-il parmi tous ces noisetiers qui jalonnent ma ballade?

Et même quand finalement j'arrête de prendre le macérat, j'ai la drôle d'impression, en pensant au noisetier, en faisant cette promenade auprès de ces plantes, que quelque chose agit. Que quelque chose cherche à revenir à l'harmonie. En moi. Au plus profond de mes cellules. Je n'y peux rien, c'est vibratoire...

* MTC = Médecine Traditionnelle Chinoise