• Stéphane

Gemmothérapie en phase aiguë



Il y a plusieurs écoles de gemmothérapie.

Généralement, on oppose pratiques naturelles à pratiques médicales. Cependant, il arrive que les professionnels travaillent en "bonne intelligence" et tirent parti de remèdes naturels en première intention dans de nombreux cas et la gemmothérapie est utilisée dans ce sens.

Aux Etats Unis, et dans certains pays de l'Est, comme en Roumanie, les médecins et conseillers en gemmothérapie semblent chercher dans cette voie thérapeutique deux orientations majeures:

DANS LES AFFECTIONS CHRONIQUES

Aider à rétablir le terrain pour que l'affection chronique disparaisse sans effet "ping-pong", c'est à dire sans que le problème ne se reporte sur un autre organe par exemple. C'est ce qu'en homéopathie on appellerait "l'effet non suppressif": on ne cherche pas à supprimer le symptôme, mais à soigner la malade.

DANS LES AFFECTIONS AIGUËS

1) aider le corps à sortir de la phase aiguë et recouvrer rapidement un soulagement et une rémission des symptômes

2) rétablir le corps perçu comme un terrain dysharmonieux pour que le symptôme aigu disparaisse et une santé optimum revienne

3) éviter que le problème persiste et devienne chronique

Cette approche des affections aiguës est peu connue en France. Dans son premier livre, Lauren Hubele développe plutôt cet aspect, avec de nombreux cas documentés sur l'approche des affections aiguës. En tant que naturopathe, et se basant sur les retours de nombreux praticiens et médecins roumains (en Roumanie, les médecins utilisent préférentiellement les thérapeutiques naturelles) elle préconise une approche à la fois simple et efficace:

Sur 24 heures

Règle n°1: Suivre un protocole de gemmothérapie avec l'aide de macérats toutes les heures (en dehors des phases de sommeil)

Règle n°2: Faire en parallèle une diète à base de plantes (jus et tisanes)

Cette règle permet de potentialiser les effets de la gemmothérapie et de réduire fortement le temps de rémission.

Règle n°3: Inclure dans le protocole, si possible,

> Du repos alité (ou si vous ne pouvez pas vous le permettre, limitez les efforts physiques)

> Bien prendre les tisanes pour activer les flux de fluides dans le corps

> Réchauffer les reins, pour soutenir les fonctions de filtration et d'élimination.


Dans un délai court, de quelques heures à une journée, les résultats sont souvent spectaculaires, et sans effets secondaires (si ce n'est d'avoir une santé dynamisée) !

Cette approche naturelle permet non seulement de dynamiser les défenses immunitaires de chacun, de soutenir le corps à pour se débarrasser de problèmes de santé, mais aussi de faire un tri. Car si les symptômes persistent, il est généralement conseillé d'avoir recours à un examen médical plus poussé avec d'autres protocoles mis en place. Ainsi, médecine et pratiques naturelles se complètent sans problème.

Ces pratiques peu connues en France ont un réel succès dans d'autres pays.

Cela profite aux malades, comme aux organismes de santé, avec la limitation de dépenses en médicaments ou frais médicaux supplémentaires.