• Stéphane

Gemmo vétérinaire: dosages et applications



La gemmothérapie pour animaux se développe en France, plus généralement en Europe et aux Etats Unis.

Voici quelques recommandations d’un vétérinaire américain expérimenté.

Dosage

J’utilise des macérats dilués au dixième (D1) avec les animaux, quelle que soit leur taille.

Je recommande des doses basses pour mes patients.

En général, j’utilise

1 à 2 gouttes pour les chats,

5 gouttes pour les chiens,

et 10 gouttes pour les chevaux.

La façon la plus simple d’administrer les remèdes, qui fonctionne 95% du temps, est de mélanger les gouttes à la nourriture. Pour les patients (animaux) qui sont gênés par cela, je préconise de la faire par massage de l’oreille. Par exemple, pour les chats, je propose de mettre le dosage voulu sur le bout du doigt et de masser la partie interne de l’oreille. Ne mettez pas les gouttes directement dans les oreilles. Les chats, par exemple, n’aiment pas qu’on insère quoique ce soit dans leurs oreilles. Mais ils apprécient les massages d’oreille. Il semblerait que les remèdes pris par cette voie cutanée soient parfois plus longs à déceler en terme d’effets.

Fréquence

Je travaille principalement sur des affections aigues. Pour cela, je préconise de donner un traitement une à quatre fois par jour, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de symptômes apparents. Alors je donne une dose par semaine. La poursuite du traitement gemmothérapeutique hebdomadaire aide à prévenir d’autres pathologies, car chaque patient est exposé, tout comme les humains, à des stress physiques ou émotionnels.

Si un patient fait une rechute pendant la cure hebdomadaire, je préconise de revenir au traitement quotidien (1 à 4 doses/jour).

Utiliser plusieurs macérats

Si un patient semble nécessiter plusieurs macérats, je recommande de les alterner sur la journée. Je préconise 1 à 5 gouttes du premier macérat. Puis plus tard dans la journée, 1 à 5 gouttes d’un autre macérat, et ainsi de suite.

Animaux très sensibles (ou hyper sensibles)

Pour les patients hyper sensibles, je propose de diluer une unique goutte de macérat dans un verre d’eau. Commencez par 1 goutte de cette dilution. Faites cette unique dose quotidiennement pendant 3 jours. Si la pathologie ne s’aggrave pas, diluez la goutte de macérat dans un demi verre d’eau et répétez l’opération sur 3 jours à nouveau.

Puis réduisez encore le volume d’eau sur 3 jours pour finalement arriver à une goutte par jour directement (ou un autre dosage que vous aurez déterminé). L’idée est de concentrer progressivement le remède jusqu’à atteindre le dosage souhaité. Cela permet par exemple de faire une détoxification progressive pour les patients les plus sensibles. Car s’il y a aggravation, c’est souvent parce que les processus de guérison de l’animal nécessitent plus de douceur et de lenteur. Assez rapidement, souvent au bout de quelques jours, les animaux vont nettement mieux.

D’après Stephen R. Blake, pp 22-27 du magazine specialisé IVC (Integrative Veterinary Care), printemps 2014.