• Stéphane

Phénoménal sequoia



Jeanne, la petite cinquantaine, est ménopausée. Elle nous contacte après avoir pris conseil auprès de son thérapeute. Pour ses problèmes articulaires, c’est le peuplier et le séquoia qui sont conseillés.

Le peuplier est généralement conseillé pour des problèmes sur la sphère reins/vessie et le séquoia pour dynamiser dans les phénomènes de sénescence générale (son activité « ostéoblastique », régénérante pour les articulations au niveau des os et tendons est parfois négligée).

A priori, pas d’ostéoporose de diagnostiquée chez cette femme. Les dérèglements hormonaux liées à la ménopause occasionnent des bouffées de chaleur qu’elle limite sans grands effets avec du macérat concentré de pommier.

Nous demandons à Jeanne de nous faire un retour après sa première cure de 21 jours.

Le macérat de pommier était destiné à réduire les bouffées de chaleur, comme ses indications habituelles le préconisent. Cela n’a pas eu d’effet significatif.

Les autres macérats ont eu un effet bénéfique.

Dès les premiers jours, le séquoia a confirmé son effet « jouvence » sur les articulations, soutenu par le macérat de bourgeons de peuplier. Si ce thérapeute a eu cette intuition d’associer ces deux macérats, il n’en a pas donné d’explication rationnelle. Car il n’en avait pas. Il fonctionne à l’intuition, et ses résultats sont remarquables. Quoiqu’il en soit, les faits sont là.

Les douleurs ont disparu dès les premiers jours de cure, et cela a été confirmé quelques mois plus tard où les effets sur les articulations ont eu une action durable.

Si habituellement pour la sphère articulaire nous avons recours au pin, cassis, ou sapin, le séquoia a aussi ce rôle régénérant articulaire, tout comme la ronce, à ne pas négliger, surtout dans les problèmes articulaires dus à l’âge ou à la ménopause.

Ce qui est surprenant, ce n’est pas tant cet effet sur les articulations, mais c’est ce triple effet :

  1. Action constatée rapidement, dès les premiers jours de cure

  2. Action prolongée de ces macérats

  3. Pas d’effets secondaires

C’est un phénomène pour nous inexplicable que cette efficacité souvent remarquable.

Nous nous en réjouissons, même si nous sommes à chaque fois surpris. L’humilité est de rigueur face à la souffrance, la douleur ou la maladie.

Mais le cadeau est souvent là : une efficacité rapide et durable. Comme si le corps avait la capacité de réajustement à court terme. Comme si le macérat soutenait cette orientation du corps à revenir vers la santé.

C’est un phénomène merveilleux à observer et une grande joie à chaque fois.

Oui, le séquoia est merveilleux. Et dans le cadre de la gemmothérapie, il produit des merveilles. Il donne des jeunes pousses au cueilleur. Ce dernier va les transformer en douceur. Au final, on ne sait pas comment, ni pourquoi (car il y a une part de mystère dans tout phénomène de guérison), cela agit. Favorablement.

Travaillant avec la nature, nous faisons le souhait que l’humanité retrouve cette gratitude envers le monde des plantes, qui au delà de permettre la vie en créant un environnement favorable à notre survie, soutiennent notre santé.

#sequoia #articulations

  • Facebook