Gemmo: complexes et unitaires



Au delà des écoles qui prônent soit les macérats unitaires, soit les complexes, je me rends compte d'une différence majeure entre ces deux options. Je commence par illustrer cette notion par une analogie avec les parfums.

Lorsque vous allumez un encens ou que vous diffusez une huile essentielle, vous sentez le parfum pendant quelques minutes, puis vous ne sentez plus. C'est normal, c'est une fonction de notre corps, afin de ne pas saturer des milliers de parfums sentis chaque jour, de couper avec leur perception.

Il en va de même avec les macérats de gemmothérapie, comme de nombreux témoignages nous l'ont attesté.

C'est à dire que si vous utilisez un macérat, unitaire ou complexe, vous allez arriver en un à deux mois à un "phénomène d'habituation". C'est à dire que votre corps devient familier de ce remède et réagit beaucoup moins à ses sollicitations.

Ainsi, l'intérêt des complexes et synergies intervient sur les cures à court terme, pour agir sur des phénomènes aigus, des traitements relativement courts.

Pour des cures plus longues, il est judicieux d'alterner des macérats unitaires.

Par exemple, pour des problèmes articulaires, il est possible de faire une synergie de macérats spécifiques, comme cassis/pin/sapin/vigne, pour un problème inflammatoire ponctuel.

Mais si vous avez de l'arthrose nécessitant un traitement sur la durée, il est plus judicieux d'avoir recours à une alternance de cures mensuelles, une fois le pin, le mois suivant la vigne, le mois suivant le sapin, le mois suivant le pin à nouveau, etc.

Pour les huiles essentielles, comme leur "force" incite à les utiliser sur un court terme, la synergie est plus appropriée. Mais en gemmothérapie, si vous travaillez sur des affections aiguës, vous avez le choix entre synergie et macérats unitaires, et sur le moyen à long terme, il s'agit de travailler plutôt avec des macérats unitaires.

Autre singularité qui apporte une nuance vis à vis des huiles essentielles.

Lors d'une affection aiguë, le recours aux complexes peut être utile. Cependant, nous avons observé que le recours au "bon" macérat, déterminé avec un questionnaire adapté, apporte plus de résultats. En effet, un complexe apporte une diversité d'informations au corps, et même si l'un semble correspondre particulièrement bien, il y a cette somme d'informations à gérer par le corps. Alors qu'un macérat bien ciblé apporte une précision accrue, car ce macérat correspond à la personne, à son terrain, et à son besoin.

Ainsi, par exemple pour l'insomnie, nous avons de meilleurs résultats (parfois spectaculaires), en déterminant le macérat adéquat entre figuier, aubépine et tilleul, plutôt qu'en faisant une association des trois.

En gros, si vous ne savez pas trop, vous pouvez utiliser un complexe. Mais si vous écoutez ce que "dit" la plante, si vous lisez un peu ses vertus, si vous écoutez vos intuitions, vous saurez laquelle utiliser.

Précisions: les mélanges et complexes se font une fois le macérat filtré, cela ne se fait pas sur le terrain (sauf rares exceptions). c'est à dire que les mélanges se font d'après les flacons. Un complexe de gemmo est un mélange, dans des proportions déterminées, de macérats unitaires.

#complexes #unitaires

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook